dimanche 13 novembre 2016

La Spiruline – Propriétés et Bienfaits





La spiruline  nommée ainsi en raison de sa forme spiralée , appartient à la famille des cyanobactéries filamenteuses ou micro-algues bleu-vert. Sa culture est préconisée par l'Organisation mondiale de la santé et la Food and Agriculture Organization (FAO), pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles.

Cette cyanobactérie existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années et est vraisemblablement le micro-organisme le plus ancien de la planète. Elle pousse naturellement dans des lacs proches de l’Équateur, en Inde, au Tchad et au Mexique où les populations locales la consomment régulièrement.

L’utilisation de la spiruline remonte à des temps très anciens. Lorsque les Européens abordèrent en Amérique centrale, ils découvrirent que les Aztèques tiraient du grand lac Texcoco, situé près de Mexico, une sorte de boue bleue à haute valeur nutritive, le tecuitlatl ou spiruline. Les Incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière. Depuis fort longtemps, les femmes Kanembou au Tchad récoltent la spiruline, la font sécher pour la consommer avec du mil. La ration individuelle contient à peu près 10 g de spiruline.

La spiruline est extraite des lacs puis séchée à l’air sec et pur de la cordillère des Andes et bénéficie d’un ensoleillement constant de 12h à une température douce. Cet ensoleillement favorise la photosynthèse optimisant la concentration et la préservation des vitamines et phyto-nutriments qui en fait la qualité première de la spiruline.

La paroi de la cellule de la spiruline est très mince, contrairement aux algues de mer : les nutriments sont rapidement et complètement absorbés par le corps, et facilement assimilées par des enfants et personnes âgées.

 *
*   *

La recherche sur la spiruline


Des essais réalisés sur des animaux ont pu montrer une action immunostimulante ainsi que des propriétés antivirales, antiallergiques, anti-inflammatoires, anticancéreuses et des effets bénéfiques contre les maladies neurodégénératives. D'autres recherches sont en cours, afin de mettre en lumière l'efficacité de la spiruline pour réduire le taux de cholestérol. Des centaines d'études scientifiques sont menées  que ce soit in vitro ou in vivo sur des animaux  et certaines, en double aveugle, ont largement démontré les effets positifs de la spiruline sur la santé.


Réduction des lipides sanguins


Une étude publiée en 2008, et de bonne qualité méthodologique, a porté sur plus de sujets : 78 personnes de plus de 60 ans en bonne santé ont pris soit un placebo, soit 8 g de spiruline par jour durant 4 mois. Par rapport au placebo, la spiruline a réduit légèrement le taux de cholestérol des participants, particulièrement celui des femmes. Une autre étude confirme que la spiruline (5g/jour pendant 15 jours) augmente non seulement les niveaux de HDL cholestérol (qualifié de bon cholestérol) mais diminue également ceux du LDL cholestérol (le mauvais cholestérol) et des triglycérides.

En 2014 une étude publiée dans le Journal of Science Food and Agriculture effectuée sur une population crétoise, montrait qu’une consommation de 1 gramme de spiruline par jour diminuait significativement les taux de cholestérol total tout en permettant une conservation de bonne concentration du sang en bon cholestérol, cet effet était particulièrement important sur les taux de triglycérides, un type de graisse contenue dans le sang et dont l’augmentation des concentrations semble être liée à l’apparition d’un diabète.


Rhinite allergique


Un essai mené en Turquie a porté sur 129 personnes atteintes de rhinite allergique. La prise de 2 g de spiruline par jour, durant 16 semaines, a été beaucoup plus efficace qu’un placebo pour réduire les symptômes des participants. Les propriétés anti-inflammatoires de la spiruline (2 g par jour pendant 12 semaines) pourraient être responsables de la réduction des symptômes accompagnant les allergies nasales, tel qu’il a été rapporté dans une étude randomisée en double aveugle sur des patients souffrant de rhinite allergique. Deux autres essais indiquent que la spiruline a un rôle positif sur le système immunitaire des muqueuses des voies nasales.


Diabète


Des études préliminaires sur des personnes atteintes de diabète de type 2 rapportent qu’un traitement de 2 mois avec la spiruline réduirait les niveaux de glycémie à jeun. Une autre étude indique que la spiruline augmente l’efficacité de l’insuline chez des patients diabétiques atteints du VIH.

Le Département d’Alimentation et Nutrition de l’University of Baroda, Vadodara – Gujarat, en Inde, a travaillé sur l’algue et en particulier sur la forte concentration de nutriments fonctionnels, qui en ferait un aliment thérapeutique important. Cette étude visait à évaluer le rôle hypoglycémiant et hypolipidémiant de la spiruline.

Vingt-cinq sujets avec un diabète de type 2 ont été randomisés pour recevoir de la spiruline ou un placébo. L’efficacité d’une supplémentation en spiruline (2 g/jour pendant 2 mois) a été démontrée à partir de niveaux de glucose dans le sang élevés, une hémoglobine glycosylée (HbA1c) et un profil lipidique sur des sujets diabétiques de type 2.

Plusieurs études sur des animaux ont révélé que la spiruline peut abaisser les niveaux de sucre dans le sang. Dans certains cas, la spiruline était plus efficace que certains médicaments contre le diabète, telles que la metformine. Des études ont également été menées sur l’homme.


L’anémie


Une étude menée par un groupe de l’Université de Californie a réuni 40 personnes âgées de plus de 60 ans ayant tous des antécédents d’anémie. Les résultats ont montré que la prise de spiruline a augmenté la teneur en hémoglobine des globules rouges. En outre, la fonction immunitaire des patients s’est trouvée améliorée.


Intoxication aux métaux lourds


Des chercheurs du Bangladesh ont mené une étude en milieu hospitalier durant trois mois pendant lesquels la spiruline a été donnée à 34 patients exposés à un empoisonnement chronique à l’arsenic. 17 autres ont reçu des placebos.

Les résultats ont prouvé que la prise d’un extrait de spiruline et de zinc deux fois par jour pendant 16 semaines avait contribué à une amélioration significative des symptômes liés à l’intoxication.


Performance sportive


Une étude publiée dans Medecine & science in sport & exercice en 2010, a montré l’effet d'un apport de spiruline sur la performance physique et le métabolisme.

Le temps de course était significativement plus long après l’apport en spiruline. L’ingestion de spiruline a diminué significativement le taux d’oxydation des glucides. L’apport de spiruline a induit une augmentation significative de la performance physique, probablement due à l'augmentation de l'oxydation des graisses. Les antioxydants peuvent aider les athlètes à récupérer du stress oxydatif induit par l’exercice qui contribue à la fatigue musculaire.


Antioxydant


Une étude préliminaire des effets antioxydants de la spiruline publiée dans la revue Nutrition and Cancer en 1995, a testé le supplément sur 87 personnes dans le Kerala, en Inde, qui mâchaient régulièrement tabac paan.

Les mâcheurs de tabac paan ont un risque accru de cancer de la bouche appelée leucoplasie orale. Au cours d’une année, 45 pour cent des consommateurs de tabac qui ont pris des suppléments quotidiens de spiruline a vu une régression complète des lésions.

Une étude a montré que les fonctions des cellules tueuses naturelles (NK) se sont améliorées après l’administration de spiruline chez plus de 50% des sujets. Les cellules tueuses naturelles sont des lymphocytes (globules blancs) qui se lient à certaines cellules tumorales et à des cellules infectées par un virus  la spiruline renforce cet effet.

Une autre étude menée sur des poulets a constaté que la spiruline améliore la phagocytose des macrophages, et améliore les fonctions des systèmes phagocytaires mononucléaires, augmentant la résistance aux maladies.


Contre les radiations


Une étude publiée dans le Journal of Medicinal Food en 2011 a révélé que les phycocyanines de la spiruline protègent les bébés à naître de subir les effets de l’exposition au cadmium. Il y a une forte concentration de cadmium dans nos aliments (qui est absorbé par le sol).

Une autre étude a révélé que la spiruline réduit les niveaux de radioactivité des urines de 50% en seulement 20 jours  les chercheurs en ont donné 5 grammes aux enfants à l’Institut de médecine radiologique à Minsk, en Biélorussie, et ont découvert que la spiruline diminue la charge de dose radioactive absorbée dans la nourriture contaminée par le Césium-137 et le Stronium-90.

*     *
 *

Composition nutritionnelle


La micro-algue regorge de vertus qu'elle doit en partie à ses minéraux. Le cuivre qui renforce le système immunitaire, le chrome qui aide à réguler le taux de sucre, le phosphore pour le cerveau, mais aussi le sodium, le zinc, le sélénium, le manganèse et le fer, particulièrement intéressants pour les femmes. Riche en acides gras insaturés, essentiels à l'organisme mais que le corps ne produit pas, en vitamines B et E et en bêta-carotène, elle permet le bon fonctionnement des neurones et renforce le système immunitaire. La micro-algue est aussi extrêmement riche en protéines, ce qui en fait l'aliment de prédilection des sportifs et des végétariens.

La spiruline contient une mine de nutriments dans un très petit volume et très peu de calories.

Des protéines



Selon son origine, la spiruline renferme entre 55 % et 70 % de protéines d’excellente qualité  grâce à leur proportion d’acides aminés . Cette micro-algue contient les huit acides aminés qui doivent impérativement être fournis à notre organisme. Les acides aminés essentiels sont les unités structurales de base des protéines; ils sont par ailleurs indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire. Normalement, on ne les trouve tous ensemble que dans les produits d’origine animale, peu dans les végétaux : les micro-algues sont des exceptions à la règle.

Des caroténoïdes


C’est une source exceptionnelle de caroténoïdes variés  bêta-carotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, etc. . Il y a 30 fois plus de béta-carotène (antioxydant) dans la spiruline que dans la carotte.

Des vitamines


Elle est également très riche en vitamines, et notamment en vitamine A (provitamine A). Elle possède une très forte concentration de vitamines B  B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9 (acide folique), B12  ; E (biotine), qui couvrent une grande majorité des besoins nutritionnels journaliers.

Des acides gras insaturés


La spiruline contient également une quantité intéressante d’acides gras insaturés de la famille des Oméga-6 (acides gamma-linoléniques).

Des pigments


Les pigments comme la chlorophylle, le bêta-carotène, les caroténoïdes, superoxyde dismutase. Ces sont de puissants antioxydants qui luttent activement contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules et qui s’accumulent abondamment lors des efforts physiques intenses, amplifiant les courbatures et les crampes.

La chlorophylle. Elle a une influence positive sur la fabrication de globules rouges et purifie le sang. Avec son noyau Hème (comme celui de nos globules rouges) est capable de chélater le magnésium qu’elle contient (nos globules rouges contiennent du fer, pas du magnésium). Cela veut dire qu’elle est aussi capable de chélater d’autres éléments, comme des toxines, et donc d’en nettoyer le sang.

La phycocyanine. Elle a aussi, des propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire déjà prouvées et qui font encore l’objet de nouvelles recherches pour connaître de nouveaux effets.

Des oligo-éléments et des minéraux


La spiruline contient du zinc, du sélénium, du manganèse, du fer, du cuivre, et du chrome et tous les minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium, phosphore).

Fer. Elle est un important gisement de fer (de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé), un minéral présent essentiellement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats, le poisson.

C’est pourquoi la spiruline est très intéressante pour les végétariens, sportifs, anémiques, femmes enceintes et adolescents en phase de croissance, et les populations exposées au risque de manque de fer.


Propriétés médicinales


Antiviral


Il a été constaté dans plusieurs études, que les algues inhibent la réplication du virus, et mettent fin à la propagation des virus comme l’herpès simplex de type I, le cytomégalovirus humain, le virus de la rougeole, le virus des oreillons, le virus influenza A et le VIH-1.

La spiruline inhibe la pénétration du virus dans les cellules hôtes, et inhibe littéralement la synthèse des protéines du virus lui-même  sans supprimer la synthèse des protéines de la cellule hôte . Autrement dit elle laisse les cellules saines.

Anti oxydant


La spiruline est l'un des aliments les plus riches en bêta-carotène. Depuis plusieurs années des recherches ont prouvé que la consommation d'aliments riches en bêta-carotène assurait un rôle de prévention des risques de cancers. Les caroténoïdes naturels contenus dans les algues et les légumes ont un meilleur pouvoir antioxydant.

Les antioxydants sont des composés qui aident les cellules à combattre les dommages de l’ADN et qui conduit au cancer, les maladies cardiaques et d’autres maladies chroniques.

Anti-cancer


La phycocyanine contenue dans la spiruline aide à lutter contre les radicaux libres et inhibe la production de molécules de signalisation inflammatoires, ce qui est un facteur majeur impliqué dans le cancer.

L’activité anti-oxydante de la spiruline, en particulier le bêta-carotène, la vitamine C, les phénols, les amines et les phospholipides contenus dans cette algue sont particulièrement puissants.

La spiruline serait capable d'inhiber la carcinogenèse grâce à ses propriétés anti-oxydantes qui protègent les tissus. Il y aurait au moins deux agents actifs anticancéreux dans la spiruline, la C-phycocyanine, un composé tétrapyrroliques proche de la molécule de la bilirubine humaine, qui est un puissant antioxydant et agent antiprolifératif, et la chlorophylline, une molécule porteuse de chlorophylle. Ces deux agents ont permis de diminuer les risques de cancer du côlon, du foie et du pancréas chez l’animal.

Elle pousse les cellules cancéreuses  au suicide (l’apoptose). Une étude récente a montré que la prise simultanée de Spiruline et de Sélénium (un oligo-élément anti oxydant), en complément du traitement allopathique standard (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie ou médication hormonale), permet de tuer les cellules cancéreuses et d’améliorer certains marqueurs tumoraux. La spiruline permet aussi l’élimination des atomes radioactifs reçus durant la radiothérapie.

Réducteur de cholestérol


La spiruline est efficace pour réduire le mauvais cholestérol (LDL) tout en augmentant le bon cholestérol (HDL). La spiruline contient une concentration élevée d’acides gras GLA qui empêche l’accumulation de cholestérol dans le corps.

Elle réduit le taux de cholestérol sérique chez des sujets hypercholestérolémiques, et il a été prouvé qu’elle réduit la quantité de dépôts graisseux dans les artères.

Réduction des diabètes et de l’hypertension


La supplémentation en spiruline abaisse la glycémie à jeun et améliore la régulation à long terme du glucose. En ce qui concerne les lipides, les taux de triglycérides baissent également de manière significative.

La spiruline est excellente pour contrôler les niveaux de glucose dans le sang parce qu’elle est riche en acides gras essentiels et en polysaccharides, et contribue à améliorer le profil lipidique des patients atteints de diabète de type 2.

Traitement naturel de l’anémie


La spiruline est incroyablement riche en fer et en vitamine B12, et il a été démontré que chez des sujets âgés elle diminuait l’anémie et l’immuno-sénescence. Les quantités massives de chlorophylle, fer, protéines et autres nutriments présents dans les micro-algues aident à surmonter l’anémie et d’autres problèmes en rapport avec le fer dans le sang.

Détoxication du foie et du rein


Les effets antioxydants de la spiruline ont été bien documentés sur des études portant sur le foie ou les lésions rénales sur des rats. La spiruline a amélioré le statut antioxydant du foie et des reins, et a ramené les paramètres biochimiques du foie et des reins à des valeurs normales du groupe de contrôle.

Elle réduit également la toxicité du foie, du rein et des testicules. Les personnes souffrant d’une maladie rénale à long terme présentent généralement aussi une faible immunité, et sont sujettes à attraper des rhumes et des infections. Consommer de la spiruline chaque jour permet d’améliorer l’immunité, ainsi que la santé du foie et des reins.

Amélioration du système immunitaire


Étant une source fantastique d’antioxydants, la spiruline contribue fortement à améliorer le système immunitaire. Cet effet positif est supposé être généré par les éléments nutritifs puissants contenus dans la spiruline, appelés polysaccharides.

Le composant le plus actif, la phycocyanine, qui donne à la spiruline sa couleur bleu-vert unique est le principal antioxydant, elle est suspectée d’augmenter le nombre de globules blancs dans le corps. À leur tour, ces globules blancs jouent un rôle vital dans notre système immunitaire, aidant à lutter contre les envahisseurs étrangers et à produire des anticorps.

La spiruline améliore la fonction du système immunitaire et réprime le développement d’infections virales, même chez les personnes âgées.

Protection contre les radiations


Le rayonnement nucléaire, en particulier celui découlant de la récente catastrophe de Fukushima, au Japon, est une préoccupation majeure. Nous sommes exposés au rayonnement quotidiennement, et cela non seulement nous touche, mais affecte notre approvisionnement en air, en eau et en nourriture.

La spiruline a la capacité de briser naturellement et de supprimer des isotopes radioactifs et des métaux lourds de notre corps.

Amélioration de la digestion


La spiruline est un activateur métabolique qui agit directement sur le corps et aide à brûler des plaques mucoïdes qui se coincent dans les poches du côlon. Elle favorise des niveaux plus élevés de lactobacillus et une absorption plus importante de la vitamine B en provenance de l’alimentation.

La spiruline est également riche en niacine, qui prend en charge la fonction enzymatique, contrôle l’appétit et favorise une digestion saine.

Anti-Âge


En raison de sa forte concentration en antioxydants, vitamines, minéraux et phyto-nutriments, c’est l’un des meilleurs super aliments pour lutter contre les signes du vieillissement.

Les molécules antioxydantes  acide gamma-linoléniques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc  présentes en grande quantité dans la spiruline, ralentissent le vieillissement de la peau. De plus, les acides gamma-linoléniques apportent souplesse, élasticité, et donc douceur à l’épiderme. La concentration de la spiruline en  nutriments et oligo-éléments permet de redonner de la brillance et de la résistance aux cheveux et aux ongles.

Les antioxydants attaquent les radicaux libres qui se promènent dans tout le corps et endommagent la structure et la fonction de l’ADN qui, en fin de compte, conduit à un vieillissement du corps.

Intoxication aux métaux lourds


La spiruline est un agent chélateur  absorbe et élimine  c’est pourquoi elle est efficace pour éliminer des petites quantités de métaux lourds. Bienfaits qui sont principalement dus à la chlorophylle.

La phycocyanine contenue dans la spiruline joue un rôle de détoxiquant et de régénérant, ainsi ses deux propriétés associés permettent d'un côté de détruire les toxines, même les métaux lourds, et de l'autre elles activent la régénération cellulaire des tissus.

Équilibre métabolique et perte de poids


Bien que la spiruline n’influe pas directement sur la perte de poids, elle offre au corps les bonnes conditions pour aider à atteindre cet objectif. La spiruline est une des sources naturelles les plus riches en acide gamma linolénique (GLA).

Le GLA aide à réguler les niveaux de sucre dans le sang et à prévenir les fringales. Il contient également la phénylalanine, qui satisfait l’appétit et aide à maîtriser le centre de contrôle de l’appétit situé dans le cerveau. Grâce à cette action l'organisme est nettoyé et purifié, ce qui relance le processus naturel d'amincissement.

Dans le cadre d'un régime, la spiruline apporte de nombreux nutriments à l'organisme avec un apport minimum de calories. Elle joue un rôle de "coupe faim" car ses nutriments très assimilables comblent les besoins de l'organisme et favorisent ainsi la satiété (phénylalanine).

Anti fatigue


Elle aide à lutter contre la fatigue car elle comble les carences en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments. Elle est spécialement indiquée en cas d’anémie du fait de sa forte teneur en fer, facilement assimilable par l’organisme.

La fatigue chronique et le manque d'énergie sont essentiellement dus à des carences du corps. Il n'est pas toujours simple de savoir quels sont les nutriments en manque dans l'organisme, il est donc préférable de choisir des complexes riches en vitamines et en minéraux, la spiruline se pose ainsi comme une réponse complète et naturelle pour ces problèmes.

Ses divers principes actifs corrigent les carences en fer, qui touchent environ 90% des femmes, et qui provoquent fatigue, diminution des capacités intellectuelles, baisse des défenses naturelles ou encore essoufflement.

Performance sportive


La grande concentration en fer  important pour la production d'hémoglobine  et en bêta-carotène, apporte une aide naturelle aux sportifs notamment pour l'oxygénation des muscles. La spiruline a également comme vertus d'améliorer les capacités de récupération, favoriser la reconstruction du muscle et d'améliorer les facultés d'endurance.

L’activité purifiante de la spiruline pure entraîne une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition.

Malnutrition


Sa richesse en vitamines et minéraux fait qu’elle est capable de pallier les carences vitaminiques et de malnutrition des pays en voie de développement. Comme la spiruline est très riche en nutriments et qu’elle peut être produite localement, elle est utilisée pour combattre la malnutrition dans plusieurs pays. Des fermes de production ont été mises sur pied notamment en Inde, au Pérou, au Togo, en Chine et au Vietnam. La spiruline est offerte aux bébés malnutris par biberon ou sonde gastrique leur apportant des nutriments essentiels et beaucoup de protéines et de fer.


Comment consommer la spiruline 


La spiruline se trouve sous trois formes : en poudre, en paillettes ou en gélules et comprimés.

Les études de consommation de spiruline sur le long terme suggèrent qu’il est bon d’en prendre deux à cinq grammes, et ce chaque jour. Certaines personnes comme les sportifs en prennent 10 g. par jour.

Il est conseillé d’augmenter la spiruline progressivement de 1 gramme par jour tout les 2 jours pour arriver à une posologie de 5 grammes quotidienne.

La spiruline peut être consommée sous forme de complément alimentaire, soit en gélules ou soit sous forme de poudre. Cette dernière forme est préférable, car elle est pure, et dénudée de gélatine ou dérivées de blé pouvant être contenues dans l’enveloppe de la gélule.

En cocktail la spiruline peut être accompagnée avec un jus de fruit pour faciliter encore plus l'assimilation de certains composants notamment le fer. On peut la saupoudrer sur un yaourt ou dans un plat.

La spiruline gagne à être associée à des céréales : maïs, riz, mil ou blé qui apporteront des acides aminés soufrés et aux aliments riche en vitamines C : cassis, kiwi, citron, orange.

Posologie


* La consommation de spiruline en consommation préventive va se situer entre 3 à 5 grammes/jour.
* En traitement de certaines carences ou détoxication la consommation se situe entre 4 à 8 grammes/jour.
* Chez les sportifs la posologie de la spiruline peut atteindre 10 à 15 grammes/jours, de même que pour les personnes qui ont des ongles abimés.


Une poignée de spiruline contient autant de :


* protéines que 35 g de boeuf,
* calcium que trois verres de lait,
* fer que trois bols d’épinards,
* bêta-carotène que 18 carottes,
* vitamine B12 que 500 g de steak,
* vitamine E que trois cuillères à soupe de germe de blé.

Prendre 2 c. à thé (10 g) de spiruline, équivaut à peu près à manger de ½ à 1 tasse de brocoli (pour le fer), 1 carotte (pour les caroténoïdes) et 1 œuf (pour les protéines et certains caroténoïdes).


Précautions


Les algues accumulent les métaux lourds comme le plomb, l'arsenic et le cadmium lorsque leur environnement de culture est pollué. Il est recommandé d'opter pour de la spiruline dont les méthodes de culture sont rigoureusement contrôlées : chercher des mentions en ce sens sur l’étiquette du produit, ou, en cas de doute, contacter le fabricant.


Contre-indications


* Aucune aux doses courantes.
* Les personnes souffrant de phénylcétonurie doivent éviter la spiruline, car comme tous les aliments renfermant des protéines, elle contient de la phénylalanine.
* La spiruline peut à forte dose (supérieur à 10 grammes par jour) provoquer quelques effets secondaires temporaires, qui proviennent d’une désintoxication de l’organisme.
* Les principaux relevés sont des troubles digestifs (constipation, diarrhée, douleur abdominal), avec quelques cas de coloration des selles en verte, et fièvre.

Chez certaines personnes, divers symptômes comme des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête peuvent survenir, notamment lorsque les dosages de départ sont trop élevés. Pour éviter ces symptômes reliés aux propriétés détoxifiantes de la spiruline, commencer par 1 g par jour durant 1 semaine et augmenter progressivement la dose au cours des semaines suivantes.

A cause de sa capacité a stimuler le système immunitaire, il est déconseillé de l’utiliser en cas de maladies auto-immunes (Polyarthrite Rhumatoïde, Sclérose en plaques).

Les femmes enceintes ou allaitantes ne devraient pas consommer de spiruline, par mesure de précaution en raison du peu de recul et d’études réalisées sur elles.

La spiruline est une micro-algue au contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement, ni cuisson, n’entraîne aucune pollution. Ce qui en fait l’une des meilleures solutions pour l’avenir d’une alimentation saine et pour la sauvegarde de l’environnement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire